Les différences entre le référencement naturel BtoB et BtoC

Les différences entre le référencement naturel BtoB et BtoC

Les mondes B2B et B2C sont très différents. Ils suivent différentes bonnes pratiques, prennent en charge différents cycles de vente et ont des motivations commerciales différentes. L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) ne fait pas exception à cette règle.

Aujourd’hui, nous expliquons les cinq principales différences entre le référencement pour une entreprise B2B et le référencement pour une entreprise B2C. Comprendre ces différences peut radicalement changer et élever votre stratégie de référencement. Prêt à en savoir plus? Continue de lire.

Différence N °1: Marketing de contenu

Dans le monde B2C, les achats ont tendance à être moins chers et à moindre risque. Par conséquent, le contenu marketing est principalement utilisé pour créer des liens et faire de la publicité. Dans le monde B2B, cependant, les achats sont plus chers et nécessitent un comité d’achat complet pour prendre une décision finale. Par conséquent, le contenu B2B sert à plusieurs fins. Il s’agit notamment de la notoriété de la marque, de l’éducation, de la génération de la demande et bien plus encore.

Différence N °2: Intention de l’utilisateur

Le but du référencement n’est pas seulement de se classer très bien pour un mot clé, mais également de proposer un contenu convaincant lorsque le chercheur clique sur votre site Web. La clé pour réussir cela réside dans votre capacité à comprendre l’intention du chercheur. En général, les acheteurs B2C recherchent généralement quelque chose à acheter et les acheteurs B2B recherchent une solution à un problème. Le site aepaweb.fr est rempli d’articles concernent l’intention de l’utilisateur sur les moteurs de recherche, on vous le conseille vivement.

Différence N °3: Stratégie de mots clés

La plupart des organisations B2C proposent des produits tangibles – chaussures, produits de nettoyage, meubles, etc. Par conséquent, les mots clés utilisés pour trouver ces articles sont souvent liés au produit – baskets, baskets Adidas, baskets de course, etc. Pour cette raison, c’est assez simple pour le référencement B2C. professionnels pour identifier et cibler les mots clés à haute intention.

Les organisations B2B, quant à elles, proposent des produits et services intangibles. Souvent, il est difficile de dire quels mots clés sont très recherchés et lesquels ne le sont pas. Par exemple, une personne qui cherche à acheter un logiciel de paie peut rechercher un «  logiciel de paie  », mais également des requêtes à longue traîne comme «  comment traiter la paie plus rapidement  » ou «  l’organisation de la paie pour les petites entreprises  ». Pour rendre les choses encore plus compliquées, une personne recherchant les deux derniers exemples pourrait ne pas chercher du tout à dépenser de l’argent pour un produit.

Une fois que vous avez une bonne idée de ce que recherchent vos prospects, vous pouvez ensuite développer du contenu informatif pour prendre en charge les recherches longues et à faible intention – pensez aux articles de blog B2B , aux livres électroniques, aux livres blancs et aux webinaires. Ensuite, optimisez vos pages produits pour prendre en charge les mots clés à haute intention.

Différence N °4: Objectifs et indicateurs de performance

Bien que le trafic et les revenus organiques soient les principaux objectifs de référencement pour les entreprises B2B et B2C, les deux types d’entreprises mesurent le succès différemment. Le succès du référencement B2B est mesuré à l’aide de paramètres tels que la quantité et la qualité des prospects. Les organisations B2C jugent principalement le succès des ventes générées par le trafic organique.

La principale différence est ici où la conversion a lieu. Pour les B2B, la conversion se produit généralement après une conversation avec un représentant des ventes ou une démonstration d’un produit. Pour les B2C, la conversion se produit généralement directement sur leur site Web.

Différence N ° 5: Le parcours de l’acheteur

Le cycle de vente B2C est relativement simple. Qu’il recherche activement votre produit ou non, l’acheteur atterrit sur votre site Web et, s’il trouve ce qui l’intéresse, il effectue un achat. Le parcours d’achat B2B est très différent: l’acheteur reconnaît qu’il a un problème ou un besoin, effectue des recherches, vérifie les avis, compare et contraste les fournisseurs, puis toute une équipe de personnes se réunit pour prendre une décision d’achat.

Conclusion

Voilà, les cinq principales différences entre le référencement B2B et le référencement B2C. Nous espérons que vous prendrez ces leçons et les appliquez à vos efforts de SEO quotidiens, que ce soit par le biais de la création de liens, de l’optimisation de contenu ou même des médias sociaux. Essayez vraiment de penser comme votre acheteur idéal et de structurer votre stratégie de référencement pour soutenir cette vision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *